AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pub

Partagez | 
 

 le retour de l'ennui

Aller en bas 
AuteurMessage
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: le retour de l'ennui   Lun 23 Aoû 2010 - 21:21

Ces derniers jours je faisais du rangement dans mes vieux cartons, histoire de faire de la place. Mais on a toujours tendance à s'étendre sur la surface disponible.

Je suis tombé sur ces vieux reliques, je me demande si ça dit qq chose aux nouvelles générations, les fameux lecteurs de disquette 5' 1/4, à l'époque du 360 Ko et du 1.22 Mo, sacré floppy.



Comme ça fait un bout de temps que je cherche à placer mon APN sur une table équatoriale, histoire de prolonger mes temps de pose et suivre le mouvement sidéral... je me suis rendu compte que tout y est dans cette petite mécanique.

On commence déjà par tout défaire, dévisser, attention les doigts, certaines parties en tôle fine sont transchantes.



L'idée principale et d'utiliser la liaison pivot du plateau comme axe pour l'ascension-droite, le roulement dedans est très précis, et assez solide pour supporter le poid d'un APN.
et pour assurer un bon entrainement, il me reste le moteur pas à pas de la tête de lecture qu'on peut facilement controller par l'intermédiaire d'un ordinateur avec le port COM, l'idéal sera un petit microcontrolleur de la famille PIC, voir même un PIC12F509, 8 pattes d'intelligence et de concentration, pas plus de 5 dinars sur le marché.

http://www.microchip.com/wwwproducts/Devices.aspx?dDocName=en020095

Une fois tout désassemblé, on trace notre ligne de coupe.



Une simple lame de scie suffira, le chassis est en alliage d'alu. (de l'alpax sans doute, ce qui ne risque pas de rouiller sous l'humidité nocturne ), ne pas oublier de passer un coup de lime ou de papier abrasif pour éliminer les bavures et arrondir les arètes tranchantes.
Voici le résultat.



Cette séparation servira à replacer l'axe du mouvement de la tête de lecture afin qu'il soit "tangentiel" par rapport au disque, assez loin de l'axe de rotation pour un meilleur moment de force et en même temps une meilleure précision angulaire, on sacrifie par contre la durée max possible du suivie. (longueur de la vis sans fin)

Je perce quelques trous sur la partie tournante pour fixer l'ensemble qui tient l'APN, un coup de tarau pour y mettre les vis... je pense qu'il me faudra peut-être 6. Garder la visserie d'origine (il y en a plein), j'ai utilisé cette dernière pour la fixation.

J'ai rajouté un trou dans le chassis en bas à droite pour le serrage des vis (une à une) de l'autre coté.



Garder les connecteurs du moteur pas à pas, on peut utiliser directement la carte controleur de ce dernier avec une liaison COM directe, histoire de calibrer la vitesse du moteur avec le mouvement diurne (j'expliquerais le montage dans un futur commentaire)

Ce moteur contient 6 cables en sortie -> il s'agit d'un moteur à aimant permanent unipolaire, on peut le faire foncitonner par pas ou bien par demi-pas pour une meilleure précision. L'avantage des 6 cables et en rapport avec les demi-bobines, de façon à pouvoir inverser le sens de rotation du moteur sans inverser le courant, ça facilite énormement le montage du controlleur... mais avec ces demi-bobines on perd de la puissance (couple)...



Par rapport au montage de l'APN, je suis passé voir un tourneur dans le coins qui m'a confectionné cette pièce en alu pour une dizaine de dinars.



Je m'arrête là, lors de la prochaine séance d'ennui, j'essayerais d'avancer sur le controle électronique et l'interface avec le PC, sans oublier la structure pour l'inclinaison de l'axe polaire (la plus importante)

Il y a encore du boulot... j'espère qu'il me restera assez d'ennui et de temps pour finir ce montage et le post

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 5:26

Originale l'idée Max (tout comme l'auteur Very Happy ). Je remarque que le tourneur n'est vraiment pas très cher. Bon, il te reste encore du boulot, courage !
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 7:26

ndesprez a écrit:
Originale l'idée Max (tout comme l'auteur Very Happy ). Je remarque que le tourneur n'est vraiment pas très cher. Bon, il te reste encore du boulot, courage !
clown
Le juste prix par rapport à la finition de son travail.
Comme le prix et l'accès à certaines pièces de rechanges n'est pas chose facile en Tunisie, les ateliers d'usinage trouvent leur marché sur place. La problèmatique demeure au niveau des alliages, trempe et recuit... le savoir faire à disparu avec l'ancienne génération, tout comme les bons tourneurs.
Te voilà au courant si tu souhaites usiner certaines pièces.
Ca sera interessant de tester le rapport prix/qualité par rapport aux machines à commande numérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 8:28

Pour ma part, je possède tour et fraiseuse donc pas de soucis (pour le plaisir surtout). En revanche comme tu le remarques opportunément pour un tunisien qui éprouve des difficultés d'approvisionnement cette solution parrait judicieuse voir même performante et je vous le souhaite, concurentielle.
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 9:50

NDesprez : Je dévie un peu du sujet principal, pour aborder la question de l'usinage tout autour des montures.
Mis à part les pièces en acier, quelle matière on utilise pour les alésages et moyeux supportant les roulements et les engrenages. ???

J'ai lu qq part un truc comme l'Aluminium 4G et le Laiton Inox...
Quels sont les bons alliages à utiliser en fonction des éléments mécanique et contraintes appliquées dans les grosses montures ?.

et une dernière question : par rapport aux roulements à rouleaux (coniques), existe t il une catégorie bien spécifique utilisée par les astromécaniciens pour la précision de la cocentricité et autres facteurs ???

Merci !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 10:20

"aluminium 4G ...", je pense AU4G c'est à dire du Duralumin (alliage léger trempant) aujourd'hui appelé 2017A. Oui c'est un alliage pouvant convenir. Perso, j'utilise beaucoup de 6065 (aluminium magnésium de qualité moindre que le précédent mais soudable lui). Le 6082 convient également et d'autres certainement mais j'évite de me compliquer les choses : la gamme est étendue. En sus de la matière il faut considérer l'état. Par exemple recuit, durci, plané ... Mais la Tunisie ne manque pas d'étudiants en mécanique ai-je cru comprendre. C'est là que l'on se rend compte qu'il faut des mathématiciens, des physiciens des ... (j'allais dire des rêveurs, à prendre au sens noble du terme) mais qu'il est indispensable de considérer également une spécialisation moins abstraite comme justement un mécanicien (tourneur, fraiseur, ajusteur ...), un soudeur ...
Précision : le 2017 réclame, pour prendre la trempe effective, un délais nommé murissement soit environs trois jours. Je ne m'en soucis jamais puisque je l'achète toujours dans cet état.
Enfin, j'ai déjà eu l'occasion de l'écrire : fabriquer sa monture génère beaucoup plus d'économies que construire son instrument surtout pour la photo (longue pose).
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 15:17

NDespez : Merci pour ces détails, où la documentation semble être introuvable sous le Net.

le 6065 semble interessant effectivement pour la soudure. A moins de fabriquer ces propres moule.

Mes connaissances en alliage remonte à d'anciens cours au secondaire en math-technique, ça concernait plus les aciers de la famille XC et ceux rapide HC, un peu de technique de laminage, etc...
Avoir son propre four bessemer, ça doit être un rêve d'amateur de métallurgie.

Je serais curieux de lire un avis d'un étudiant en génie mécanique trebuchant sur le forum, je ne connais pas assez bien leur programme.

Pour une ébauche on peut se permettre de faire fausse route sur le choix du métal, ça sera instructif...
On verra, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ndesprez
Membre GOLD
Membre GOLD
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Localisation : Centre France
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 18:09

Compte tenu que tu construis un "proto" qui en fait sera plus un demonstrateur donc sans idée de série ultérieure, je ne me fais pas de souci : prend ce que tu as, cela fonctionnera. Tout au plus peut-on te conseiller les alliages serie 6000 voir 1000 : ce sont les plus "faciles" et les moins onéreux.
Tiens nous au courant des suites de la construction.

clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astroo
Admin
avatar

Nombre de messages : 1428
Age : 34
Localisation : Tunis
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   Mar 24 Aoû 2010 - 19:25

Norma : Par rapport à mes questions autour des alliages, cela n'a rien a avoir avec le recyclage du "Floppy Driver" en table équatoriale pour la photo.
Mais par rapport à la fabrication d'une monture équatoriale de précision pour de la photo au foyer, avec un système de correction du suivie.

Toute la problèmatique se trouve au niveau de la précision de la vis sans fin et des dents de la grande roue dentée...
Je voulais tester les courroie métallique trouées.
D'un autre coté avec les courroie crantèe utilisées dans les scanner et les imprimante à jet d'encre on atteind des précision de mouvement de l'ordre de 9600 dpi, c'est à dire 2 um !

L'autre alternative à laquelle je pense et qui fera sourire du monde : les Moteur hydraulique à pistons axiaux (ou radiaux), pour chaque observation, on débarque avec sa pompe à haute pression, son réservoire d'huile et tubulure blindée , et si un tube éclate, oublie le ciel et rentre chez toi tout huileux, visqueux Very Happy Very Happy

Concernant ma question précédente par rapport au roulement qq un à une idée ?

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le retour de l'ennui   

Revenir en haut Aller en bas
 
le retour de l'ennui
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le 1er forum d'astronomie en Tunisie :: Yaka-
Sauter vers: